Campagne pour l’allaitement maternel à Bruxelles : interview au JT RTBF

4 Août 17

https://www.youtube.com/watch?v=JRdjBuYSxkc&feature=youtu.be

Mon intervention étant très courte, voir mon analyse ci-dessous

allaitement JT août 2017    allaitement itv JT août 2017

Campagne belge de 1946

Allaitement maternel et autodétermination des femmes :

que veut le CD&V ?

La campagne de la députée bruxelloise Bianca De Baets (Cd&V) pour faciliter l’allaitement dans les lieux publics s’inscrit dans le cadre de la semaine de l’allaitement, mais est surtout le prolongement des propositions portées en 2010  par Sabine de Béthune, sénatrice du même parti :

« Il y a encore beaucoup de travail à faire si on veut réaliser l’objectif qu’on s’est fixé et qui consiste à atteindre en 2015 les 90% d’allaitement maternel pour les nouveau-nés pendant 6 mois »

D’où vient cette idée ? C’est la transposition de la Déclaration d’Innocenti[1]  (Rome 1990) émanant de l’UNICEF face au problème d’alimentation des nourrissons dans les pays défavorisés où leur santé est en danger:

Vouloir imposer ces mêmes mesures chez nous suppose d’autres objectifs et d’autres conséquences. Sous couvert de soutien aux femmes qui allaitent, ce programme révèle surtout une injonction à l’allaitement au sein, quand bien même certaines ne le pourraient ou ne le voudraient pas. Nous revendiquons une société qui protège les femmes dans leur choix, qui lutte contre une maternité stéréotypée, obligatoire et formatée.

Maman si je veux, quand je veux, COMME je veux !

Quelles sont donc les priorités de nos élus en matière de bien-être et de santé des femmes ?  Quelle place pour l’autodétermination des femmes dans les programmes?

La priorité n’est-elle pas de combattre les discriminations envers les femmes en général et au travail en particulier ? Rappelons que, dans son dernier rapport, l’Institut pour l’Egalité des femmes et des Hommes (IEFH) dénonce que 34% des discriminations à l’emploi sont liées à la maternité !

Voulons-nous l’autonomie financière de femmes, leur épanouissement social et professionnel tout autant que personnel et familial ?  Est-ce compatible avec une norme sociale qui incite les mères à allaiter plusieurs fois par jour jusqu’à 6 mois, puis en complément jusqu’à ce que l’enfant ait au moins deux ans ? Non !

 

Stop au contrôle social et politique sur notre corps, notre ventre et nos seins !

[1] https://www.unicef.org/french/nutrition/index_24807.html